Accueil › Dans les coulisses du GROUPE SOS

Dans les coulisses du GROUPE SOS

juin 2019

Des activités très diversifiées, un modèle économique unique, une myriade d’établissements… Le GROUPE SOS fait figure d’ovni. Mais comment ce Groupe a-t-il pu, en 35 ans, prendre la forme qu’il a aujourd’hui ? Le Groupe est-il riche ? Pourquoi avoir développé un patrimoine immobilier ? Dans une interview vidéo, David Morel, Membre du Conseil de Surveillance de notre coopérative immobilière, répond aux questions que posent notre modèle, et revient sur son rôle d’Administrateur du GROUPE SOS.

David, 46 ans, a rejoint l’aventure du GROUPE SOS il y a plus de 20 ans. Il a vu le Groupe grandir, se transformer. « Entre les 20 que nous étions dans les années 90-95, et les 18 000 aujourd’hui, j’ai l’impression qu’on va vite, que c’est un Groupe rapide » souligne-t-il. Selon lui, il y a deux facteurs qui expliquent principalement cette croissance : « une volonté permanente d’innovation » et la capacité du Groupe à « assembler des professionnels de terrains et des profils plus gestionnaires ». « L’alchimie actuelle semble simple, mais elle ne l’a pas toujours été » ajoute-t-il. « Je me souviens dans les années 95 des premiers comités directeurs qui ont permis d’assembler des professionnels qui avaient des approches totalement différentes et, petit à petit, de les amener à travailler ensemble et à créer de l’innovation. »

David Morel éclaire plusieurs aspects de la gestion du GROUPE SOS. Il explique pourquoi il est important pour nos associations d’avoir un Groupe solide pour acquérir leurs murs et à quoi correspond le chiffre d’affaires du GROUPE SOS. Il évoque également son rôle en tant qu’administrateur. « Mon rôle, peut-être plus particulier depuis ces 26 ans, est de veiller à ce que l’esprit ne se tarisse pas ». « C’est de veiller à ce que personne ne soit jamais au bout de son histoire » conclut-il. 

 

  •  

> Découvrez les coulisses du GROUPE SOS sur notre chaîne Youtube